Louer bureau Paris

Le monde des affaires est en plein essor à Paris. Les entreprises, les organismes et les services se créent ou s’installent un peu partout, les uns après les autres. D’une part, beaucoup de personnes souhaitent monter leurs entreprises et choisir des lieux adaptés pour y installer leur siège social ou placer leurs succursales. D’autre part, des particuliers exercent à titre individuel et désirent occuper un endroit approprié pour mener à bien leur activité.

Les uns comme les autres aspirent à intégrer un local dont ils sont propriétaires ou tout au moins avoir un bureau pour travailler en toute quiétude, mais nombreux sont ceux qui sont contraints de procéder à la location. Et une location de bureau à Paris présente autant d’avantages pour un investisseur que pour un locataire. Mais pour être en règle dans un contrat de bail, il faut prendre quelques formalités en considération.

Que rapporte une location de bureau à Paris ?

Les gens ont souvent tendance à penser qu’entreprendre un projet immobilier rentable revient à investir dans un bâtiment à usage commercial ou d’habitation. Mais l’investissement locatif concerne tout aussi bien la location de bureaux en mettant à profit un rendement plus important. Il existe un nombre incalculable de demandes sur Paris que l’offreur doit à tout prix satisfaire.

Des entrepreneurs, des auto-entrepreneurs, des salariés en freelance ou encore des agents téléopérateurs doivent travailler dans un cadre qui inspire plus le domaine professionnel et qui respecte les clients comme il se doit. Du côté du propriétaire, les avantages des exemptions d’impôts sont à ce jour maintenus, surtout en ville parisienne où on enregistre un grand nombre de points stratégiques. Quant au locataire, il a un embarras de choix entre les nombreuses offres étant aussi bien profitables financièrement que dans la pratique.

Pièces à fournir par le locataire

On rappelle qu’il existe deux types de location à savoir la location 3/6/9 et le coworking. On cite brièvement quelques-uns des avantages qu’attribue une location de bureaux pour les deux modes confondues. D’abord l’indépendance, ensuite le partage d’espaces et enfin le choix de l’agencement et des installations techniques.

Louer bureau Paris

La régularisation d’un contrat de bail doit d’emblée fournir les dossiers suivants : immatriculation au registre du commerce et des sociétés, compte d’exploitation prévisionnelle, RIB, extrait Kbis, pièce identifiant le contractant du bail (signataire) et le responsable de l’entreprise, bilans effectifs des trois derniers mois d’activités pour les sociétés déjà créées.

Pour les professionnels qui ont souscrit à une assurance, un contrat d’assurance peut s’avérer indispensable (mais pas nécessairement) pour compléter les paperasses.

Les engagements du bailleur

Avant de mettre un local en sous-location, le propriétaire doit s’assurer que celui-ci est autorisé (par l’administration) à être destiné à un usage professionnel. Si ce n’est pas le cas, il peut formuler une demande de changement d’usage auprès de la mairie. Dans un bail professionnel, les obligations du bailleur sont essentiellement portées sur l’établissement du contrat de location par écrit.

Généralement, ce type de bail s’étend sur un minimum de 6 ans et pour une durée maximale de 9 ans. À la fin du contrat, le renouvellement du contrat indique la même durée que celui d’avant. Une notification par lettre recommandée peut être effectuée si le renouvellement n’a pas lieu.


Liens connexes :